Cosurca de Colombie

Colombie, Cauca, Café bio

À partir de 11,85

Café issu de coopérative(s) et de l’agriculture biologique.

ROND ET GOURMAND

Rond et doté d’une belle douceur, Cosurca est un café accessible dont les saveurs réveillent en douceur les papilles.

Notes aromatiques : au cupping, ce sont quelques notes de noix, voire un côté praliné qui ressort de cette tasse.

Torréfiés de façon artisanale, nos cafés saisonniers sont réceptionnés tous les 6 à 12 mois maximum pour garantir leur fraîcheur.

Arôme
4/5
Corps / matière
4/5
Intensité
3/5
Douceur / Sucrosité
3/5
Equilibre
3/5
Pureté
4/5

Identité du café :

Cooperative :  Cosurca
Variété :  100% Arabica – Colombiana, Castillo
Récolte :  Manuelle – Mai à Octobre
Surface :  542 hectares
Altitude :  1600 à 1900m
Process :  Lavé
Date de fondation :  1993
Membres :  1450 familles
Score Q Grader : 84
Récoltés de mai à fin septembre, les cafés de la Cosurca sont disponibles pendant toute la saison hivernale.
Cette coopérative revendique son indépendance vis-à-vis de la politique agricole gouvernementale colombienne. Elle a conservé une forme d’agriculture ancestrale ce qui lui permet d’être labellisée agriculture biologique. Elle pratique également la permaculture et a diversifié sa production en proposant également des jus de fruits et compotes bio, des panella pour le marché local et du cacao pour l’international. Elle a créé sa propre usine et sa coopérative d’export, Expocosurca, en 2003. Cette structure a permis de contourner le monopole de la fédération colombienne pour conserver sa maîtrise des coûts et des pays d’exportation et installer une relation directe entre les producteurs et les acheteurs. Elle a permis a une autre coopérative de la région, Fondo Paez, de mettre en place sa propre indépendance et de valoriser ses cafés et ses producteurs.
Cauca : traversé du nord au sud par les Cordillères occidentale et centrale des Andes, le département Cauca est principalement tourné vers l’agriculture. Avec ses fermes juchées jusqu’à 2000m d’altitude, l’environnement est propice à la culture de cafés d’exception. En choisissant de développer des coopératives, cette région s’assure une rémunération au prix juste, ce qui lui permet de lutter contre la pauvreté et la tentation de se tourner vers des productions illégales plus rémunératrices.

NOS CLIENTS ONT AUSSI AIMÉ