Las Diosas du Nicaragua

Nicaragua, Esteli, Café bio

À partir de 10,60

Café issu de coopérative(s) et de l’agriculture biologique.

DOUX ET CRÉMEUX

Belle sucrosité, notre café Diosas du Nicaragua est doté d’un corps mielleux aux notes de caramel.

Notes aromatiques : au cupping, ce sont quelques notes de caramel qui ressortent de cette tasse

Torréfiés de façon artisanale, nos cafés saisonniers sont réceptionnés tous les 6 à 12 mois maximum pour garantir leur fraîcheur.

Arôme
4/5
Corps / matière
3/5
Intensité
3/5
Douceur / Sucrosité
4/5
Equilibre
4/5
Pureté
3/5

Identité du café :

Cooperative :  Las Diosas
Variété :  100% Arabica – Caturra, Bourbon
Récolte :  Manuelle – Octobre à Mars
Surface :  120 hectares en production bio
Altitude :  1000 – 1200m
Process :  Lavé
Date de fondation :  1996
Membres :  362 membres (8 villages)
Score Q Grader : 84
De juin à décembre : récolté d’otobre à mars, nos cafés du Nicaragua font partis des lots du début d’année et rejoignent notre gamme saisonnière du second semestre.
Bien au delà de cultiver du café, Las Diosas est un réseau de 4 coopératives de base gérées par des femmes qui oeuvrent au développement et au respect leurs droits. Les coopératives sont situées à l’Est de Managua dans la région d’Esteli où la culture du tabac domine le territoire. Chacune des 4 coopératives dispose d’un comité directeur. Indépendantes et déterminées à faire leur place dans l’industrie du café, les membres de Las Diosas impressionnent depuis leur la fondation de la coopérative en 1996. Elles ont réussi à établir des relations commerciales durables, mais aussi à développer le droit des femmes, l’éducation, et la santé dans leur communauté. Elles ont fait preuve d’une détermination remarquable pour développer un modèle d’agriculture biologique actif et se créer des opportunités commerciales sur les marchés locaux et internationaux. En dépit de leur engagement, elles n’ont pas été épargnées par la crise de la « roya » qui a sévit sur la région en 2013 et qui à réduite de 60% leur production de café. Un long processus de récupération des parcelles fondé sur un vaste plan de rénovation des caféiers s’en est suivie. Six ans après les voici à nouveau en mesure d’exporter leur café ! IPendant ce temps la coopérative a soutenu ses membres en octroyant des crédits afin de leur permettre de développer leurs jardins (culture de fruits et légumes), et leur activité d’élevage afin de conserver leur souveraineté alimentaire.

NOS CLIENTS ONT AUSSI AIMÉ